10 “bonnes pratiques” pour rater votre projet de transformation

Les projets de transformation sont parfois couronnés de succès, mais ils virent encore trop souvent à la déception, et même parfois à l’échec pur et simple.

Nous avons listé quelques éléments fondamentaux qu’il convient de suivre pour garantir un échec de votre projet (toute ressemblance avec des situations existantes ou ayant existé étant fortuite, ou pas!) 😉

  1. Ne pas identifier de sponsor, porte-voix du projet au plus haut niveau de l’organisation
  2. Ne pas définir un objectif clair, validé par le sponsor, et reconnu comme pertinent pour faire progresser l’organisation
  3. Ne pas définir, ni suivre d’indicateur de réalisation de l’objectif (ou à l’inverse définir des KPIs trop nombreux, inutiles et difficiles à produire)
  4. Ne pas structurer d’organe de gouvernance pour assurer le suivi, la prise de décision/arbitrage/validation
  5. Ne pas définir clairement l’équipe projet et les rôles et responsabilités de chacun
  6. Ne pas libérer suffisamment les ressources pour qu’elles s’impliquent efficacement sur le projet
  7. Ne pas définir de modalités de travail et méthodologies claires et lisibles pour tous
  8. Ne pas communiquer sur les avancées du projet et les réalisations concrètes, au sein de l’équipe projet et vers l’ensemble des parties-prenantes (internes et externes à l’organisation)
  9. Ne pas célébrer les petits et grands succès, tout au long du projet
  10. Ne pas faire de réunion de « closing », marquant la bascule en mode « run » et la dissolution de l’organisation projet

Cette liste n’est pas limitative, mais il est bien connu qu’au-delà de 10 items, l’attention du lecteur baisse… 😉

N’hésitez pas à prendre du recul sur vos projets en cours ou passés et vous interroger sur l’application de l’une ou plusieurs de ces « mauvaises pratiques ».

Ce pas de côté vous poussera peut-être à revoir votre approche et progresser pour de meilleurs résultats ?

A défaut, Ipanext est à votre disposition pour en discuter ! 😊